Qui Nous Sommes

En tant qu'organisme canadien à but non lucratif, le PIJ a pour mission de faciliter l'accès aux organisations judiciaires canadiennes pour les membres de la magistrature étrangère, les tribunaux et les administrateurs de la justice en proposant des divers services et activités.

Le PIJ est géré par un Conseil d’Administration composé de juges, d’universitaires et d’administrateurs de tribunaux canadiens possédant tous une expérience étendue dans le domaine de l’administration des tribunaux au Canada et à l’étranger.

CONSEIL D’ADMINISTRATION

Ian Greene

(Président) Dr Ian Greene, professeur émérite à l’Université York à Toronto. Dr Greene enseigne la politique publique et l’administration à l’Université York depuis 1985. Il apporte à son enseignement ses connaissances acquises lors de quatre ans de travail dans la fonction publique en Alberta. Au début des années 1970, il était l’Adjoint du Ministre de la Consommation, et en 1982-85, il était l’Adjoint du Directeur Régionale des Services Sociaux dans le sud de l’Alberta. Dr Greene a publié de nombreux articles sur la Charte Canadienne des Droits et Libertés, l'organisation et la gestion des tribunaux et l'éthique dans le secteur public. Il est souvent commentateur médiatique sur la prise de décision dans le domaine judiciaire, les questions éthiques au gouvernement et sur les mesures d’anticorruption. Dr Greene  a dirigé des sessions de formation pour les juges et les administrateurs judiciaires de la Chine, du Vietnam, du Nigeria et de la Jamaïque.

Connecter sur LinkedIn.

Pamela Ryder-Lahey

(Secrétaire) Mme Pamela Ryder-Lahey est Chef de la Direction de la Cour Suprême de Terre-Neuve-et-Labrador. Elle possède 35 ans d'expérience dans les opérations judiciaires au Canada et à l'étranger.

Mme Ryder-Lahey est une experte dans la conception, le développement et la mise en œuvre de projets de réforme de l'administration judiciaire. Depuis 2000, elle a participé à des projets sur la règle de droit et la réforme judiciaire dans plusieurs pays tels que la Russie, l'Ukraine, le Vietnam, l'Albanie, la Jamaïque et les Philippines.

En plus de sa vaste expérience dans tous les aspects des opérations judiciaires, Mme Ryder-Lahey possède de l'expérience en planification stratégique, l’élaboration de politiques, négociation collective, système de classification des postes financé par le public et consultations auprès de divers intervenants du système judiciaire.

Connecter sur LinkedIn.

Diane Elkas

Membre fondatrice du PIJ et Directrice générale de 2013 à 2016, Mme Diane Elkas est une avocate retraitée, membre du Barreau du Québec depuis 1986. Après avoir exercé le droit pendant plusieurs années, Mme Elkas a réorienté sa carrière vers le développement international.

Depuis 1994, Mme Elkas a participé à de nombreux projets de réforme judiciaire et juridique dans différents pays et dans des environnements politiques et culturels complexes. Au cours des 22 dernières années, elle a travaillé au Cambodge, en Bosnie-Herzégovine, en République démocratique du Congo, en Europe de l'Est, en Éthiopie, en Chine et au Vietnam.

Connecter sur LinkedIn.

Barb Hookenson

Mme Barb Hookenson possède 26 ans d’expérience dans le fonctionnement des tribunaux en Saskatchewan et en Alberta. Après avoir pris sa retraite à titre de sous-ministre adjointe des Services judiciaires de l'Alberta en 2010, elle a participé à de nombreux projets d'administration des tribunaux, y compris la réforme de l'administration judiciaire au Vietnam, une étude sur les libérations accidentelles dans les Services judiciaires du Manitoba, une étude sur les Services de greffes de la Cour de l'impôt et de la Cour fédérale, ainsi que l’organisation des célébrations du 100e anniversaire des Cours d’appel de l’Alberta et de la Saskatchewan. Mme Hookenson a également assisté le Conseil d’administration de l’Association canadienne des administrateurs judiciaires à effectuer la transition vers le «Comité des Directeurs de l'administration des tribunaux fédéraux / provinciaux / territoriaux.»

Connecter sur LinkedIn.

Diana Lowe

Mme Diana Lowe est la Conseillère Juridique exécutive du Juge en chef adjoint de la Cour du Banc de la Reine de l'Alberta et du Directeur exécutif adjoint de la Cour. Diana est titulaire d'un Baccalauréat et d'une Maîtrise en droit (LLB, Université de l'Alberta, 1984) (LLM, Université d'Édimbourg, 1991) et poursuit actuellement un Doctorat en politique publique. En janvier 2008, elle a été nommée Conseillère Juridique de la Reine.

Mme Lowe possède une vaste expérience en réforme de systèmes et codirige actuellement l’initiative «Reforming the Family Justice System (RFJS).» Le RFJS est une initiative d'action concertée conçue pour influencer des changements à l'échelle du système de justice familiale en Alberta. L'initiative reconnaît que la rupture familiale est commune et entraîne de nombreux défis pour les parents et leurs enfants. Ces défis sont aggravés par le système actuel de justice familiale, qui est de nature contradictoire, complexe et coûteuse pour les familles. Les intervenants ont adopté une théorie du changement selon laquelle «les questions de justice familiale sont principalement sociales, relationnelles et financières, qui contiennent un élément juridique». Cette logique de changement fonde le travail et aidera les intervenants à atteindre le résultat clé que les familles (parents et enfants) prospéreront, même en subissant des changements dans leur structure.

Richard Haigh

Dr Richard Haigh est un Professeur Adjoint à l’École de droit Osgoode Hall, le Directeur du Centre de Politique Publique et Droit de York et le Co-Directeur du programme à temps partiel LLM en Droit constitutionnel à Osgoode. Il détient un Doctorat de l'Université de Toronto dans le domaine de la liberté de conscience et de religion. Il a été, jusqu'en décembre 2007, Directeur Adjoint du programme d'études supérieures d'Osgoode Développent Professionnel. Il a été Conférencier principal à l'Université Deakin de Melbourne, en Australie, Conseiller principal à l'Institut national de la magistrature à Ottawa et chargé de recherche juridique et de rédaction à Osgoode. Ses intérêts de recherche et d'enseignement incluent le droit constitutionnel, le droit public et l'équité et les fiducies. Il a récemment publié des articles sur l'utilisation de la métaphore par la Cour Suprême, la répartition des pouvoirs dans la liberté d'expression dans des cas de droit, la liberté de conscience et de dénonciation, la liberté de religion, la théorie du dialogue, les lois sur le financement électoral et le droit de vote des prisonniers. Il a également contribué à un chapitre au recueil « State and Citizen » sur le droit public (Emond-Montgomery, 3e édition, 2015).

COMITÉ CONSULTATIF

Le mandat du Comité consultatif du PIJ est de travailler en concertation avec le Conseil d'Administration du PIJ afin de lui fournir un soutien et une orientation politique sur la réalisation de ses activités et programmes internationaux, en veillant à ce que la participation des juges aux activités internationales ne compromette pas l'indépendance judiciaire et l'impartialité de l'administration de la justice en général.

Le Comité consultatif est composé de membres bénévoles et comprend des juges, des avocats et des universitaires choisis en fonction de leur expérience internationale, de leur intérêt et de leur connaissance des questions de développement et de leur capacité à apporter une expertise et des connaissances particulières aux activités et programmes du PIJ.

L’Honorable Michel Bastarache, C.C.

Nommé à la Cour d'appel du Nouveau-Brunswick en 1995 et à la Cour Suprême du Canada en 1997. Après avoir pris sa retraite de la Cour Suprême, M. Bastarache a travaillé comme avocat au cabinet d'avocats Heenan Blaikie de 2008 à 2014. Il est actuellement professeur associé à la Faculté de droit de l'Université de Moncton et à la faculté de droit de l'Université d'Ottawa.

 Au fil de sa carrière impressionnante, le juge Bastarache a occupé divers postes dans le domaine universitaire allant de professeur à vice-doyen, et a reçu de nombreux prix de reconnaissance de sa contribution au développement de la loi au Canada. Il est également éditeur et auteur principal de livres de droit et de nombreuses publications dans des ouvrages collectifs et des périodiques. En 1993, il est nommé Juriste de l'année par l'Association des juristes francophones du Nouveau-Brunswick. Le juge Bastarache possède également une vaste expérience et de connaissances dans le domaine du développement international, ayant participé à un projet de réforme judiciaire de plusieurs années en Russie.

Bruce Preston

M. Bruce Preston travaille pour le Service administratif des Tribunaux de Toronto depuis 1989. Il a occupé des postes de plus en plus importants et est actuellement agent d'évaluation et de fiscalité. Depuis 2010, M. Preston a participé à des initiatives de réforme judiciaire pour les greffiers, les administrateurs et les juges au Ghana et en Jamaïque en ce qui concerne la gestion des dossiers judiciaires, la gestion des documents, le système de gestion judiciaire et d’ordonnancement. Dans le cadre de ces initiatives, il a mis au point un système de gestion des documents pour la Cour paroissiale de la Jamaïque. En 2017, il a travaillé à mi-temps avec le PNUD (Programme des Nations Unies pour le Développement) en Jamaïque. Il détient une Maîtrise de l'Université Brock spécialisée en Administration Judiciaire (1987) et, depuis, il a suivi des cours de formation continue en résolution de conflits, en rédaction de décisions, en négociation et en tenue d'audiences équitables. Il termine actuellement une Maîtrise en soins pastoraux et counseling à l'Université McMaster. M. Preston est marié et a deux enfants.

Connecter sur LinkedIn.

Carl Baar

Dr Carl Baar est Professeur émérite de Sciences Politiques à l'Université Brock et Professeur Adjoint de Sciences Politiques à l'Université York. Son Doctorat est de l'Université de Chicago. Au cours des 40 dernières années, il a été reconnu comme l'une des principales autorités mondiales en matière d'organisation et de gestion des tribunaux et des systèmes judiciaires. Il a participé à plusieurs projets de développement international et ses conseils ont été examinés et mis en œuvre par des juges en Australie, à Singapour, au Pakistan et en Éthiopie.

 

DIRECTEUR EXÉCUTIF

Ian Stedman

Le Directeur général du PIJ, M. Ian Stedman, est un avocat ontarien qui est également un candidat au Doctorat à l’École de Droit d’Osgoode Hall.

Stedman a passé du temps dans les secteurs public et privé tout au long de sa carrière juridique, y compris 3 ans et plus au Bureau du commissaire à l'intégrité et au Registre des lobbyistes de l'Ontario, ainsi que dans l'une des professions de la santé réglementées de l'Ontario.

Stedman a également été instructeur à l’École de Droit d’Osgoode Hall et dans le programme d'études en Politiques Publiques et Administration de l'Université York. Il siège au Comité d'éthique de la recherche de l’hôpital pour les enfants malades de Toronto (SickKids), au Conseil d'Administration de l'Organisation canadienne des maladies rares (CORD) et au Comité de Vérification de la Conformité des élections de la ville de Markham.

Connecter sur LinkedIn.